Actualités

PROTOCOLE SANITAIRE TRANSPORTS SCOLAIRES

Par admin clg-passepierre, publié le lundi 25 mai 2020 14:06 - Mis à jour le mercredi 10 juin 2020 10:55
masque seul.webp
Voici le protocole sanitaire qui sera appliqué dans les cars du Département de la Moselle chargés du transport des élèves

CONSIGNES POUR LA REPRISE DES TRANSPORTS SCOLAIRES

DES COLLEGIENS SUR LE RESEAU FLUO GRAND EST 57 Plan de transport et offre de service

Déclenchement du plan de transport des collégiens à compter de la date de reprise officielle des collèges qui sera arrêtée par l’Etat.

Les transports scolaires seront mis en place sur la base du plan normal de circulation, c’est-à-dire sur la base des itinéraires et des horaires de desserte habituels.

Cette décision de fonctionnement dans un cadre stable et identifié permettra :

aux familles de disposer d’une information lisible et déjà appropriée de l’offre de transport

de prendre en compte les contraintes logistiques et humaines qui s’imposent aux entreprises de transport dans la période actuelle.

Mesures sanitaires

Les mesures suivantes seront appliquées :

- Port du masque obligatoire pour le conducteur et les élèves

Une dotation régionale de 210 000 masques à destinations des conducteurs a été remise aux entreprises de transport le 30 avril et permettra d’équiper tous les conducteurs du réseau de 2 masques par jour pendant un mois. Une fois cette dotation épuisée, chaque société de transport sera en charge du réassort pour les besoins de son entreprise.

- Nettoyage systématique des autocars par les entreprises de transport. Le nettoyage sera opéré a minima une fois par jour.

- Préconisation de limitation de l’utilisation de la climatisation ou du chauffage dans les autocars autant que les conditions climatiques le permettent.

Mesures de distanciation sociale

Tant que cela est exigé par décret, la montée s’effectuera par la porte arrière ou médiane de l’autocar. Dès suppression de cette exigence par les textes, retour au principe de montée par la porte avant.

La 1ère rangée de banquettes derrière le conducteur sera laissée libre.

Le placement dans l’autocar s’effectuera sur la base d’un élève par banquette, en quinconce d’un rang à l’autre. Il est préconisé d’identifier les sièges à ne pas occuper. Ce principe est valable autant que les effectifs le permettent.

Ces mesures pourront faire l’objet d’adaptations au regard de l’évolution du contexte et des aménagements intérieurs qu’auront pu effectuer les sociétés de transport à bord de leurs autocars.